Exporter les métadonnées de l'indicateur dans un fichier Excel Voir les résultats des indicateurs : Afficher les résultats de l'indicateur sur une page Web interactive (dans une nouvelle fenêtre) ou les télécharger dans un fichier PDF.

Métadonnées sur les indicateurs

Nom

Mesure du risque de fragilité à l’hôpital (MRFH) de l’ICIS

Nom abrégé ou autre nom

Personnes âgées hospitalisées (65 ans et plus) à risque de fragilité (%)

Description

La mesure du risque de fragilité à l’hôpital (MRFH) de l’ICIS sert à évaluer le risque de fragilité chez les personnes âgées (65 ans et plus) hospitalisées en soins de courte durée.

La MRFH de l’ICIS est une mesure contextuelle en soins de courte durée et non un indicateur de santé visant à évaluer la performance.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la fragilité, consultez la page Web sur la fragilité et la FAQ sur la MRFH de l’ICIS .

Interprétation

La MRFH de l’ICIS est une mesure contextuelle et non un indicateur de santé visant à évaluer la performance.

Plus la MRFH continue de l’ICIS est élevée, plus le nombre de déficits accumulés par le patient et utilisés pour déterminer son risque de fragilité est élevé.

Les 8 groupes de risque représentent le risque de fragilité en tant que degré de risque, du plus faible (groupe 1) au plus élevé (groupe 8). Plus le numéro du groupe de risque est élevé, plus le nombre de déficits accumulés par le patient est élevé. Les groupes de risque 4 à 8 sont utilisés pour calculer le pourcentage (%) de personnes âgées hospitalisées (65 ans et plus) à risque de fragilité.

Étant donné que les niveaux de fragilité élevés sont associés à plusieurs résultats défavorables chez les personnes âgées, le risque d’obtenir des résultats défavorables augmente en fonction du degré de fragilité. Veuillez consulter les notes méthodologiques sur la MRFH de l’ICIS pour obtenir de plus amples renseignements.

Il se peut que les limites de la collecte de données ne permettent pas de saisir tous les déficits dans les catégories de fragilité, ce qui pourrait donner un plus faible nombre de déficits, et à terme, se répercuter sur la mesure du risque.

La MRFH de l’ICIS devrait être vue comme un outil permettant de définir un groupe de patients à risque élevé de fragilité, pas nécessairement les patients fragiles ni la gravité de la fragilité.

Les catégories de fragilité proposées sont quelque peu arbitraires. Par conséquent, les utilisateurs devraient se concentrer sur les groupes de risque de fragilité plutôt que sur les individus qui composent ces groupes. Cela dit, la catégorisation peut aider les centres à décrire les états de fragilité et à les communiquer.

Dimension du cadre de PSS

Caractéristiques et intrants du système de santé : Affectation efficiente des ressources

Nature des besoins

Sans objet

Couverture géographique

Ensemble des provinces et des territoires

Niveau de déclaration et désagrégation

National, Provincial et territorial, Régional, Établissement

Résultats de l’indicateur

Accès aux résultats des indicateurs sur Votre système de santé : En détail

Identification de l’indicateur
Nom

Mesure du risque de fragilité à l’hôpital (MRFH) de l’ICIS

Nom abrégé ou autre nom

Personnes âgées hospitalisées (65 ans et plus) à risque de fragilité (%)

Description et calcul de l’indicateur
Description

La mesure du risque de fragilité à l’hôpital (MRFH) de l’ICIS sert à évaluer le risque de fragilité chez les personnes âgées (65 ans et plus) hospitalisées en soins de courte durée.

La MRFH de l’ICIS est une mesure contextuelle en soins de courte durée et non un indicateur de santé visant à évaluer la performance.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la fragilité, consultez la page Web sur la fragilité et la FAQ sur la MRFH de l’ICIS .

Calcul : description

Unité d’analyse : patient

La MRFH de l’ICIS suit un modèle de déficit cumulatif (c.-à-d. qu’elle repose sur une accumulation des déficits pour déterminer le risque de fragilité du patient).

La MRFH de l’ICIS est basée sur une liste de déficits qui englobe 36 catégories d’états de fragilité, chacune associée à des codes de diagnostic tirés de la CIM-10-CA. La liste porte sur des déficits tels que les états morbides, les capacités fonctionnelles, les pertes sensorielles, l’état cognitif et l’humeur.

Le risque de fragilité du patient est calculé sur une période de 2 ans; il faut compter le nombre de déficits (ou de catégories d’états de fragilité) en examinant les 2 années qui précèdent sa date de sortie de référence, soit la date de sortie la plus récente d’un établissement de soins de courte durée au cours de l’année de déclaration.

Pour en savoir plus sur le choix des catégories d’états de fragilité ou la manière dont les enregistrements des patients ont été couplés, veuillez consulter les notes méthodologiques sur la MRFH de l’ICIS (document PDF).

Les résultats sont présentés sous 3 formes différentes :

1) MRFH continue de l’ICIS
Afin de calculer la mesure continue pour chaque patient, le nombre total de déficits pour chaque patient est divisé par 36, soit le nombre maximum de déficits qu’un patient peut théoriquement accumuler. La valeur ainsi obtenue varie de 0 à 1.

Une valeur de MRFH de l’ICIS établie en fonction de groupes de risque pertinents décrit mieux la population de patients âgés qu’une valeur continue unique allant de 0 à 1.

Pour cette raison, les résultats sont aussi présentés sous les formes suivantes :

2) 8 groupes de risque
Les patients sont répartis dans 8 groupes de risque selon leur nombre total de déficits. Les groupes varient du degré de risque le plus faible (groupe 1) au degré de risque le plus élevé (groupe 8). Les 8 groupes de risque sont présentés en pourcentage de patients dans chacun des 8 groupes.

3) Personnes âgées hospitalisées (65 ans et plus) à risque de fragilité (%)
Ce pourcentage, présenté comme mesure unique du risque de fragilité, correspond à la proportion de patients dans les groupes de risque 4 à 8 divisée par le nombre total de patients inclus dans la cohorte. Cette mesure est diffusée dans l’outil Votre système de santé : En détail.

Les résultats sont déclarés au niveau de l’hôpital, de la région et de la province ou du territoire. Les patients sont inclus dans les résultats de chaque hôpital duquel ils ont obtenu leur congé. (Remarque : Les patients sont inclus seulement une fois dans les résultats d’un hôpital, d’une région et d’une province ou d’un territoire).

Les résultats à l’échelle de l’hôpital sont calculés selon l’endroit où les services sont offerts, et les résultats à l’échelle de la région et de la province ou du territoire sont calculés selon le lieu de résidence du patient.

Pour en savoir plus sur le calcul de la MRFH de l’ICIS, sur la manière dont les patients ont été classés dans les groupes de risque et sur l’approche utilisée pour détecter les états de fragilité, veuillez consulter les notes méthodologiques sur la MRFH de l’ICIS (document PDF).

Calcul : affectation géographique

Endroit où les services sont offerts

Calcul : type de mesure

Pourcentage ou proportion

Calcul : ajustement

Aucun

Calcul : méthode d’ajustement

Sans objet

Dénominateur

Description :
Patients de 65 ans et plus sortis d’un hôpital de soins de courte durée
Inclusions :

  1. Toutes les sorties de patients hospitalisés (code du type d’établissement = 1)
  2. Âge à la sortie de référence égal ou supérieur à 65 ans

Exclusions :

  1. Enregistrements comportant un numéro d’assurance maladie (NAM) non valide
  2. Enregistrements comportant un code non valide pour la province ou le territoire émetteur du NAM
  3. Enregistrements comportant une date de sortie non valide
  4. Enregistrements comportant la catégorie d’admission Donneur décédé ou Mortinaissance (Catégorie d’admission = R ou S)
  5. Enregistrements d’accouchement (CIM-10-CA : O10-O16, O21-O29, O30-O37, O40-O46, O48, O60-O69, O70-O75, O85-O89, O90-O92, O95, O98, O99 dont le sixième caractère est 1 ou 2; ou Z37 inscrit dans tout champ de diagnostic) ou d’avortement (CIM-10-CA : O04)
  6. Enregistrements d’aide médicale à mourir (AMAM) (État à la sortie = 73)

Les critères ci-dessus s’appliquent seulement afin d’établir la cohorte pour un exercice donné; ils ne s’appliquent pas aux autres sources de données utilisées pour extraire des enregistrements supplémentaires par couplage pour trouver des états de fragilité.

Pour en savoir plus sur les critères d’inclusion et d’exclusion, veuillez consulter les notes méthodologiques sur la MRFH de l’ICIS (document PDF).

Numérateur

Description :
Voir Calcul : description ci-dessus.
Inclusions :
La MRFH de l’ICIS est basée sur une liste de déficits qui englobe 36 catégories d’états de fragilité, chacune associée à des codes de diagnostic tirés de la CIM-10-CA.

Pour obtenir la liste complète des catégories d’états de fragilité, des codes correspondants de la CIM-10-CA et des descriptions, veuillez consulter les notes méthodologiques sur la MRFH de l’ICIS (document PDF).

Tous les diagnostics et états (c.-à-d. tous les types de diagnostics, outre le diagnostic principal) qui figurent dans l’enregistrement du patient sont pris en compte pour détecter les états de fragilité, peu importe le type d’enregistrement.
Exclusions :
Sans objet

Contexte, interprétation et points de référence
Justification

La proportion de personnes âgées (65 ans et plus) augmente au Canada et il est à prévoir qu’un nombre croissant de personnes se retrouveront dans un état de fragilité. Les personnes présentant une fragilité sont plus susceptibles d’être hospitalisées, de visiter les urgences, de nécessiter des services à domicile, d’être transférées en établissement de soins de longue durée, d’avoir un séjour prolongé ou d’être réadmises à l’hôpital, et d’y décéder. Le degré de fragilité peut être plus efficace que l’âge pour prédire le risque de mortalité.

Une méthodologie d’évaluation visant à identifier les patients à risque de fragilité aide à établir un continuum de soins adéquat et favorise la mesure et l’évaluation de la performance des systèmes de santé, la prestation de soins personnalisés et une meilleure affectation des ressources pour les personnes âgées (65 ans et plus).

Des indices et des échelles de fragilité pour les soins de courte durée ont été créés aux États-Unis et au Royaume-Uni à partir de données déjà recueillies. Ils servent notamment à évaluer la qualité des soins et à planifier les services. L’ICIS s’est servi des données administratives déjà recueillies au pays pour créer cette mesure normalisée qui permet d’identifier systématiquement les patients de 65 ans et plus à risque de fragilité dans les établissements de soins de courte durée du Canada.

Si vous avez des questions sur la MRFH de l’ICIS et ses utilisations, consultez la page Web sur la fragilité et la FAQ sur la MRFH de l’ICIS .

Interprétation

La MRFH de l’ICIS est une mesure contextuelle et non un indicateur de santé visant à évaluer la performance.

Plus la MRFH continue de l’ICIS est élevée, plus le nombre de déficits accumulés par le patient et utilisés pour déterminer son risque de fragilité est élevé.

Les 8 groupes de risque représentent le risque de fragilité en tant que degré de risque, du plus faible (groupe 1) au plus élevé (groupe 8). Plus le numéro du groupe de risque est élevé, plus le nombre de déficits accumulés par le patient est élevé. Les groupes de risque 4 à 8 sont utilisés pour calculer le pourcentage (%) de personnes âgées hospitalisées (65 ans et plus) à risque de fragilité.

Étant donné que les niveaux de fragilité élevés sont associés à plusieurs résultats défavorables chez les personnes âgées, le risque d’obtenir des résultats défavorables augmente en fonction du degré de fragilité. Veuillez consulter les notes méthodologiques sur la MRFH de l’ICIS pour obtenir de plus amples renseignements.

Il se peut que les limites de la collecte de données ne permettent pas de saisir tous les déficits dans les catégories de fragilité, ce qui pourrait donner un plus faible nombre de déficits, et à terme, se répercuter sur la mesure du risque.

La MRFH de l’ICIS devrait être vue comme un outil permettant de définir un groupe de patients à risque élevé de fragilité, pas nécessairement les patients fragiles ni la gravité de la fragilité.

Les catégories de fragilité proposées sont quelque peu arbitraires. Par conséquent, les utilisateurs devraient se concentrer sur les groupes de risque de fragilité plutôt que sur les individus qui composent ces groupes. Cela dit, la catégorisation peut aider les centres à décrire les états de fragilité et à les communiquer.

Dimension du cadre de PSS

Caractéristiques et intrants du système de santé : Affectation efficiente des ressources

Nature des besoins

Sans objet

Objectifs et points de référence

Sans objet

Références
  1. Muscedere J. The need to implement frailty in the International Classification of Disease (ICD). The Journal of Frailty and Aging. 2020.
  2. Rockwood K., et al. A global clinical measure of fitness and frailty in elderly people. Journal de l’Association médicale canadienne. 2005.
  3. Kim D.H., et al. Measuring frailty in Medicare data: Development and validation of a claims-based frailty index. The Journals of Gerontology: Series A. 2017.
  4. Gilbert T., et al. Development and validation of a hospital frailty risk score focusing on older people in acute care settings using electronic hospital records: An observational study. The Lancet. 2018.
  5. Soong J., et al. Quantifying the prevalence of frailty in English hospitals. BMJ Open. 2015.
  6. Clegg A., et al. Frailty in older people. The Lancet. 2013.
  7. Mitnitski A.B., et al. The mortality rate as a function of accumulated deficits in a frailty index. Mechanisms of Ageing and Development. 2002.
  8. Institut canadien d’information sur la santé. Mesure du risque de fragilité à l’hôpital (MRFH) de l’ICIS : décembre 2021 — notes méthodologiques (PDF). 2021.
Disponibilité des sources de données et résultats
Sources des données BDCP, BDMH, SNISA
Années de données disponibles Type d’année :
Exercice
Première année de données disponibles :
2016
Dernière année de données disponibles :
2019
Couverture géographique Ensemble des provinces et des territoires
Niveau de déclaration et désagrégation National, Provincial et territorial, Régional, Établissement
Mise à jour des résultats
Fréquence de mise à jour Chaque année
Résultats de l’indicateur Outil Web :
Votre système de santé : En détail
URL :
Accès aux résultats des indicateurs sur Votre système de santé : En détail
Mises à jour Sans objet
Énoncé de qualité
Mises en garde et limites Les différences dans les processus, les pratiques de documentation et les ressources d’un hôpital à l’autre peuvent entraîner des différences dans la capacité de consigner les données sur les états de fragilité; ainsi, les hôpitaux où les états sont consignés de façon plus assidue peuvent afficher des mesures du risque de fragilité plus élevées.

L’étendue des données des sources utilisées pour détecter les états de fragilité varie d’une autorité compétente à l’autre, et la norme de couplage des enregistrements des patients ne peut pas être appliquée uniformément dans l’ensemble des autorités compétentes.

Il est déconseillé de faire des comparaisons directes entre les organismes ou les provinces et les territoires (c.-à-d. qu’il n’est pas recommandé de comparer les résultats de la MRFH de l’ICIS d’un établissement et d’une autorité compétente à l’autre, à moins de savoir que les données sont effectivement comparables).

Le type et le nombre de déficits pouvant être identifiés à l’aide des données administratives sur la santé sont plutôt limités.

Lorsqu’un déficit en particulier n’a pas été déclenché, on ne peut déterminer s’il a été évalué, mais non détecté chez un patient, ou s’il n’a pas été noté soit parce qu’il n’a pas été remarqué ou consigné.

La qualité des données cliniques sous-jacentes peut avoir une incidence sur les résultats.

Les états pris en compte dans la MRFH de l’ICIS portent davantage sur les maladies que sur les résultats fonctionnels, étant donné que les déficits fonctionnels et cognitifs ne sont pas bien documentés selon les pratiques de codification existantes.

Pour en savoir plus sur les mises en garde et les limites, veuillez consulter les notes méthodologiques sur la MRFH de l’ICIS .

Problèmes relatifs à l’établissement des tendances

Les changements aux pratiques de codification dans les autorités compétentes peuvent avoir une incidence sur les tendances au fil du temps.

Commentaires

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la MRFH de l’ICIS, consultez la page Web sur la fragilité et la FAQ sur la MRFH de l’ICIS.