Exporter les métadonnées de l'indicateur dans un fichier Excel Afficher les résultats de l'indicateur sur une page Web interactive (dans une nouvelle fenêtre) ou les télécharger dans un fichier PDF.

Métadonnées sur les indicateurs

NomRéparation d'une fracture de la hanche dans les 48 heures
Nom abrégé ou autre nom

Temps d'attente pour une chirurgie à la suite d'une fracture de la hanche

Description

Proportion des chirurgies pratiquées dans les 48 heures :

Proportion des patients de 65 ans et plus qui ont subi une chirurgie à la suite d'une fracture de la hanche dans les 48 heures suivant leur admission initiale à l'hôpital, ajustée selon les risques

Pour plus de détails, consultez le document Notes méthodologiques générales.

InterprétationUne proportion élevée est souhaitable.
Dimension du cadre de PSS

Extrants du système de santé : Accès à des services de santé exhaustifs et de qualité supérieure

Nature des besoins

Aller mieux

Couverture géographique

Ensemble des provinces et des territoires, à l’exception du Québec

Niveau de déclaration et désagrégation

National, Provincial et territorial, Régional, Établissement, Quintile de revenu du quartier

Résultats de l’indicateur

Accès aux résultats des indicateurs sur Votre système de santé : En détail

Identification de l’indicateur
NomRéparation d'une fracture de la hanche dans les 48 heures
Nom abrégé ou autre nom

Temps d'attente pour une chirurgie à la suite d'une fracture de la hanche

Description et calcul de l’indicateur
Description

Proportion des chirurgies pratiquées dans les 48 heures :

Proportion des patients de 65 ans et plus qui ont subi une chirurgie à la suite d'une fracture de la hanche dans les 48 heures suivant leur admission initiale à l'hôpital, ajustée selon les risques

Pour plus de détails, consultez le document Notes méthodologiques générales.

Calcul : description

Le temps d'attente est calculé à partir de la date et de l'heure d'admission pour une première hospitalisation au cours de laquelle un diagnostic de fracture de la hanche a été posé (hospitalisation de référence) jusqu'à la date et l'heure de la chirurgie de réparation de la fracture (hospitalisation associée à la chirurgie). Si la chirurgie à la suite d'une fracture de la hanche n'est pas pratiquée durant l'hospitalisation de référence, les enregistrements sont couplés selon les critères suivants :

1. L'hospitalisation de référence et l'hospitalisation associée à la chirurgie ont le même code de diagnostic de fracture de la hanche à quatre caractères de la CIM-10-CA, codifié comme diagnostic de type M, 1, W, X ou Y. Il n'est pas nécessaire que le type de diagnostic soit le même.

2. Il s'est écoulé 28 jours ou moins entre la date d'admission pour l'hospitalisation de référence et la date d'admission pour l'hospitalisation associée à la chirurgie.

L'enregistrement dans lequel sont consignés le diagnostic de fracture de la hanche et la chirurgie de réparation de la fracture (hospitalisation associée à la chirurgie) est d'abord sélectionné selon les critères d'inclusion et d'exclusion du dénominateur. On détermine ensuite l'hospitalisation de référence.

La proportion ajustée selon les risques résulte de la division du nombre de cas observé par le nombre prévu de cas, puis de la multiplication du résultat par la moyenne canadienne.

Unité d'analyse : événement de fracture de la hanche, qui comprend un diagnostic de fracture de la hanche et une chirurgie de réparation de la fracture

Remarque : Cet indicateur est calculé à la fois selon le lieu de résidence (résultats régionaux et provinciaux) et l'endroit où les services sont offerts (résultats des établissements).

Dans le cas des résultats à l'échelle des établissements, le temps d'attente total est attribué à l'hôpital où la chirurgie a été pratiquée (lorsqu'il inclut des séjours dans plus d'un hôpital).

Calcul : affectation géographique

Lieu de résidence ou endroit où les services sont offerts

Calcul : type de mesure

Pourcentage ou proportion

Calcul : ajustement

Covariables utilisées pour l’ajustement selon les risques:
Pour une liste détaillée des covariables utilisées, consulter les Spécifications du modèle.

Calcul : méthode d’ajustement

Régression logistique

Dénominateur

Description :
Nombre de patients âgés de 65 ans et plus qui ont subi une intervention chirurgicale dans un hôpital de soins de courte durée à la suite d'une fracture de la hanche
Inclusions :
1. a) Fracture de la hanche (CIM-10-CA : S72.0, S72.1 ou S72.2) codifiée comme un diagnostic principal (DxP), sans être aussi un diagnostic de type 2

ou

b) Autre diagnostic codifié à la fois comme un DxP et un diagnostic de type 2, et diagnostic de fracture de la hanche codifié comme un diagnostic de type 1 ou W, X ou Y, sans être aussi un diagnostic de type 2

ou

c) Cas de convalescence ou de réadaptation (CIM-10-CA : Z50.1, Z50.8, Z50.9, Z54.0, Z54.4, Z54.7, Z54.8 ou Z54.9) codifiés comme un DxP, et fracture de la hanche codifiée comme un diagnostic de type 1 ou W, X ou Y, sans être aussi un diagnostic de type 2

2. Critère 1 (a, b, c) avec code d'intervention pertinent de la CCI* :

a) 1.VA.74.^^ – Fixation, articulation de la hanche

b) 1.VA 53.^^ – Implantation d'un appareil interne, articulation de la hanche

c) 1.VC.74.^^ – Fixation, fémur

d) 1.SQ.53.^^ – Implantation d'un appareil interne, bassin

3. Âge à l'admission : 65 ans et plus

4. Sexe inscrit : homme ou femme

5. Admission dans un établissement de soins de courte durée (type d'établissement = 1)

6. Catégorie d'admission : urgent/très urgent (catégorie d'admission = U)

Remarques

*Le code peut être inscrit sans égard à l'emplacement.

Les interventions hors hôpital et abandonnées en cours d'intervention (attribut de situation = A ou indicateur hors hôpital = Y) sont exclues.
Exclusions :
1. Enregistrements comportant un numéro d'assurance maladie non valide

2. Enregistrements comportant un code non valide pour la province émettrice du numéro d'assurance maladie

3. Enregistrements de donneurs décédés ou de mortinaissances (catégorie d'admission = R ou S)

4. Enregistrements comportant une date ou une heure d'admission non valide

5. Enregistrements comportant une date ou une heure de sortie non valide

6. Enregistrements comportant une date ou une heure d'intervention non valide

7. Épisodes dont la sortie correspond à une sortie contre l'avis du médecin ou à un patient qui n'est pas rentré après un congé (code de l'état à la sortie = 06 ou 12)

8. Événements de fracture de la hanche pour lesquels la fracture de la hanche est codifiée comme un diagnostic post-admission, soit un diagnostic de type 2, sur l'enregistrement de l'hospitalisation de référence ou de l'hospitalisation associée à la chirurgie (sans égard à la catégorie d'admission)

Numérateur

Description :
Sous-ensemble du dénominateur qui représente le nombre de fractures de la hanche traitées par intervention chirurgicale dans les 48 heures suivant l'admission initiale

Contexte, interprétation et points de référence
Justification

Les patients plus âgés ayant subi une fracture de la hanche et qui font face à des temps d'attente avant leur intervention courent un risque plus élevé de complications postopératoires et de mortalité.

Le temps d'attente pour une chirurgie de réparation d'une fracture de la hanche permet de mesurer l'accès aux soins. Les états comorbides, les transferts à un autre hôpital et les différences sur le plan de la pratique ayant trait à certains types de médicaments, comme les anticoagulants, peuvent influer sur les temps d'attente. Toutefois, des attentes plus longues peuvent indiquer un manque de ressources, le manque de disponibilité des médecins ou d'autres problèmes liés à l'accès aux soins.

Interprétation

Une proportion élevée est souhaitable.

Dimension du cadre de PSS

Extrants du système de santé : Accès à des services de santé exhaustifs et de qualité supérieure

Nature des besoins

Aller mieux

Objectifs et points de référence

En décembre 2005, les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux ont fixé à 48 heures le point de référence relatif aux réparations d'une fracture de la hanche.

Références

Bergeron E, Lavoie A, Moore L, et al. Is the delay to surgery for isolated hip fracture predictive of outcome in efficient systems? J Trauma Acute Care Surg 2006;60(4):753-757.

Institut canadien d'information sur la santé. Health Indicators 2007. Ottawa, ON : ICIS; 2007.

Institut canadien d'information sur la santé. Waiting for Heath Care in Canada: What We Know and What We Don't Know. Ottawa, ON : ICIS; 2006.

Ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l'Ontario. First Common Benchmarks Will Allow Canadians to Measure Progress in Reducing Wait Times (communiqué). Toronto, ON : MSSLD; 12 décembre 2005. http://news.ontario.ca/archive/en/2005/12/12/First-ever-common-benchmarks-will-allow-Canadians-to-measure-progress-in-reducin.html.

Santé Canada. Final Report of the Federal Advisor on Wait Times. Ottawa, ON : Santé Canada; 2006.

Vidal EL, Moreira-Filho DC, Coeli CM, Camargo KR Jr, Fukushima FB, Blais R. Hip fracture in the elderly: does counting time from fracture to surgery or from hospital admission to surgery matter when studying in-hospital mortality? Osteoporos Int 2009;20(5):723-729.

Weller I, Wai EK, Jaglal S, Kreder HJ. The effect of hospital type and surgical delay on mortality after surgery for hip fracture. J Bone Joint Surg Br 2005;87(3):361-366.

Disponibilité des sources de données et résultats
Sources des données

BDCP

Années de données disponibles

Type d’année :
Exercice
Première année de données disponibles :
2009
Dernière année de données disponibles :
2015

Couverture géographique

Ensemble des provinces et des territoires, à l’exception du Québec

Niveau de déclaration et désagrégation

National, Provincial et territorial, Régional, Établissement, Quintile de revenu du quartier

Mise à jour des résultats
Fréquence de mise à jour

Chaque année

Résultats de l’indicateur

Outil Web :
Votre système de santé : En détail
URL :
Accès aux résultats des indicateurs sur Votre système de santé : En détail

Mises à jour

Sans objet

Énoncé de qualité
Mises en garde et limites

Une personne peut avoir subi plus d'une fracture de la hanche et d'une réparation pendant la période de référence; ainsi, elle peut être incluse plus d'une fois dans l'indicateur.

En raison de différences sur le plan de la méthodologie, cet indicateur peut différer d'autres indicateurs similaires élaborés et déclarés par les provinces et territoires.

Comme l'indicateur ne comprend pas le Québec, aucune comparaison pancanadienne n'est possible.

Problèmes relatifs à l’établissement des tendances

Sans objet

Commentaires

Les résultats des indicateurs sont aussi disponibles dans