Search

Help

Page 3 of 3. Showing 29 results (0.015 seconds)

  1. Temps d'attente pour une chirurgie de la cataracte (percentiles)

    ont convenu de réduire les temps d'attente dans 5 domaines prioritaires : le traitement du cancer, les soins cardiaques, l'imagerie diagnostique, le
  2. Activité physique (18 ans et plus)

    notamment que l'activité physique réduit les risques de maladie cardiovasculaire, de certains types de cancer, d'ostéoporose, de diabète, d'obésité, d'hypertension, de
  3. Séjours à l’hôpital en raison de méfaits causés par l’utilisation de substances

    l’utilisation de substances (p. ex. cancer, accident vasculaire cérébral, maladie respiratoire, traumatisme). (Parmi l’ensemble des hospitalisations liées à l’alcool
  4. Temps d'attente pour une réparation d'une fracture de la hanche, à partir de l'inscription au service d'urgence (percentiles)

    2004, les premiers ministres canadiens ont convenu de réduire les temps d'attente dans cinq domaines prioritaires : le traitement du cancer, les soins cardiaques
  5. Temps d'attente pour une réparation d'une fracture de la hanche, à partir de l'inscription au service d'urgence (pourcentage de patients traités dans le délai de référence)

    dans cinq domaines prioritaires : le traitement du cancer, les soins cardiaques, l'imagerie diagnostique, le remplacement articulaire et la restauration de la
  6. Réadmission dans les 30 jours, infarctus aigu du myocarde

    référence : a. Cancer (CIM-9/ICD-9-CM : 140-208, V58.1, V58.0; ou CIM-10-CA : C00-C97, Z51.0 et Z51.1) b. VIH (CIM-9 : 042, 043, 044, 795.8; ou ICD-9-CM : 042, 043
  7. Obésité (18 ans et plus)

    l'obésité, un facteur de risque de cancer et de maladies chroniques, est à la hausse au Canada. Les facteurs associés à l'obésité comprennent les habitudes
  8. Hospitalisations entièrement attribuables à l'alcool

    attribuables à l'alcool (p. ex. cancers, accidents vasculaires cérébraux, maladies respiratoires) ne sont pas saisies comme telles. On estime que parmi
  9. Césariennes à faible risque

    cancer, les troubles hématologiques, les troubles cardiovasculaires, les troubles musculosquelettiques, les troubles neurologiques, la fibrose kystique, la